publicité

 

Réagir
Elections 2021 / Abstention 29/06/2021

« Des profils sociaux ont complètement disparu des bureaux de vote »

par Emilie Denètre
Abstention © Flickr/Mr-H

Alors que deux tiers des Français ne se sont pas déplacés pour aller voter aux régionales et départementales les 20 et 27 juin dernier, le Courrier des maires a interrogé Jean-Yves Dormagen, professeur de sciences politiques à l'université de Montpellier. Pour le et co-auteur de « La démocratie de l'abstention » paru en 2007, les causes de l’abstention sont multifactorielles et aucun dispositif technique ne parviendra à la résorber. Mais des « facilitations » du vote pourraient selon lui permettre un sursaut de participation.

Finalement, malgré les différents appels de la classe politique la semaine dernière, le sursaut de participation attendu n’a pas eu lieu au second tour… Êtes-vous surpris ?

Jean-Yves Dormagen : Non. En réalité, l’absence de rebond était relativement prévisible dans la mesure où il n’y avait rien de très « différent » entre le premier et le second tour de ces élections. À l’inverse, en 2015, on avait connu une relative « dramatisation » du second tour autour de la possibilité de voir Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen gagner des régions. Il y avait eu des appels à un sursaut républicain produits par un certain nombre de forces politiques. On avait donc assisté à un changement du scénario de campagne et de l’offre électorale, qui avaient favorisé la participation. Ce dimanche, l ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous