publicité

 

Réagir
Elections 2021 23/06/2021

Propagande électorale : Gérald Darmanin multiplie les pistes pour éviter un nouveau fiasco

par Aurélien Hélias
Gérald Darmanin le 23 novembre 2017  au congres des maires © Fabien Calcavechia

Face aux multiples couacs observés lors du premier tour des régionales et départementales, dimanche dernier, dans la distribution des professions de foi, le ministre de l’Intérieur s’est dit ouvert, devant les sénateurs, à une reprise en régie de ces envois. Mais Gérald Darmanin a aussi proposé une batterie de mesures pour sécuriser cette distribution et remis en débat une mesure portée de longue date, mais sans succès, par la Place Beauvau…

Cet article fait partie du dossier:

Régionales et départementales, le double scrutin de 2021

voir le sommaire
[Actualisé au 24 juin, 9h30] Comment s’assurer à l’avenir que l’ensemble du corps électoral reçoive bien en temps et en heure la propagande électorale ? C’est à cette question qu’était sommé de répondre le ministre de l’Intérieur mercredi 23 juin, auditionné par les sénateurs de la commission des lois après les nombreux couacs intervenus lors du premier tour des régionales et départementales du 20 juin. Largement soumis à la critique, Gérald Darmanin a d’abord fourni une estimation de la proportion de l’électorat n’ayant pas reçu les professions de foi : 9 %, selon les chiffres qui lui ont été remontés par les sociétés La Poste et Adrexo, co-responsables de cette distribution. Leur responsabilité serait impliquée dans la moitié des cas si l’on exclut les motifs de changement d’adresse, ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

58 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous