publicité

 

Réagir
Régionales - 2ème tour 22/06/2021

Du duel à la quinquangulaire, un second tour des régionales à géométrie variable

par Aurélien Hélias
Carte régions de France © Adobe Stock

C'est la quadrangulaire qui constitue la bataille électorale la plus en vue dans les 13 régions de métropole pour le second tour du 27 juin, après les fusions de listes intervenues jusque mardi 18h. Mais deux régions se distinguent en offrant une quinquangulaire - cinq listes candidates - tandis que Paca sera la seule à se résumer à un duel. Le point sur les listes en présence dans chaque région.

Cet article fait partie du dossier:

Régionales et départementales, le double scrutin de 2021

voir le sommaire

Deux quinquangulaires dans l’Ouest

Cinq listes ayant réuni chacune entre 14 et 21 % des voix se feront face en Bretagne, car qualifiées et sans volonté de fusionner avec qui que ce soit. Une quinquangulaire qui est autant le fruit d’une scission préalable de l’exécutif breton, entre le président PS Loïg Chesnais-Girard et le vice-président Thierry Burlot passé à En marche dans les pas de l’historique patron de la région Jean-Yves Le Drian, et de l’absence de fusion entre les listes PS et Verts. La liste du président PS sortant Loïg Chesnais-Girard (20,95 %) a seulement fusionné avec une liste non qualifiée mais ayant dépassé les cinq points, celle du maire anti-pesticides de Langouet Daniel Cueff (6,52%). Restent donc sur la ligne de départ Isabelle Le Callennec (LR, 16,27 %), Thierry Burlot (En marche, 15,53 %), Claire Desmares-Poirrier ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

58 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous