publicité

 

Réagir
Tourisme 05/07/2021

Airbnb : « Nous partageons les mêmes intérêts que les élus quant à la dispersion du tourisme »

par Hugo Soutra
AirBnb, tourisme © Adobe Stock

Cherchant encore le bon positionnement vis-à-vis des collectivités, Airbnb France a considérablement renforcé ses relations avec les élus locaux depuis 2018. Sa directrice des affaires publiques, Juliette Langlais, revient sur ce dialogue permanent – se matérialisant concrètement par la fourniture de conseils et de données exclusives ainsi que de procédures de traitement des litiges - censé aider les exécutifs locaux à mieux appréhender les phénomènes touristiques. Objectif ? Faire advenir un nouveau modèle de tourisme « authentique », « durable », « responsable » et « sain » vers lequel la firme américaine affirme vouloir tendre.

Comment Airbnb France a-t-il traversé cette pandémie mondiale et comment envisagez-vous la reprise ? 

Juliette Langlais : Nous sommes déterminés à travailler avec les collectivités pour faire repartir le tourisme partout en France, des grandes villes et de leurs banlieues aux petites communes et villages. Nous sentons un appétit des voyageurs pour redécouvrir des destinations françaises méconnues. Les territoires ruraux, qu’Airbnb France accompagne étroitement depuis 2018, font preuve d’un engouement très fort. Et tant mieux : les hébergeurs et nos hôtes fixent de l’activité économique et de la consommation dans les zones non-urbaines.

Quelles relations votre entreprise entretient-elle avec quelles collectivités ? 

Deux à trois employés d’Airbnb France se relaient pour répondre ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous