publicité

 

Réagir
Un élu, un projet 09/07/2021

A Gruissan, l’habitat flottant prend la vague du tourisme vert

par Myriem Lahidely
"Lodge boat", l'habitat flottant à Gruissan © alliance plaisance

Pour faire face au changement climatique et diversifier l’offre touristique, le maire veut développer un nouvel habitat de loisirs. Le projet de « lodge boats » a été lancé en 2019, deux ont été livrés en 2020 sur un total de 35, tous opérationnels cet été. Un projet mené par Didier Codorniou, maire depuis 20 ans et qui, après avoir mis hors d’eau le vieux bourg, le port et le quartier des chalets sur pilotis, installe des îlots de maisons flottantes.

Sur le littoral audois, Gruissan est soumise à une forte pression démographique, aussi bien résidentielle que touristique. 70 000 vacanciers fréquentent chaque année la station et, tous les ans, la côte languedocienne accueille 50 000 nouveaux résidents. « S’adapter à cette évolution sociétale nécessite une résilience environnementale », constate Didier Codorniou. « Nos villages de bord de mer sont très exposés aux inondations et au changement climatique en cours », ajoute-t-il. Selon l’édile, l’habitat flottant offre une réponse à la transition écologique et au manque de foncier. Et cette nouveauté va permettre de dynamiser l’offre touristique.

 Succès des deux prototypes

En charge de la croissance bleue à la région, Didier Codorniou a envisagé son projet dans le cadre du plan littoral 21. « Il y existe déjà des modèles économiques au Danemark ou en Hollan ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous