publicité

 

Réagir
Ressources humaines 28/05/2021

Confinement : les petites communes prises à défaut sur la continuité de l’activité et le télétravail

par Emilie Denètre
Service public © Adobe

Lors du premier confinement du printemps 2020, les plus petites communes ont été en difficulté faute d’avoir élaboré en amont un Plan de continuité de l’activité (PCA). Le télétravail des agents a lui en grande partie été fonction de la strate démographique des collectivités… Retour sur l’enquête menée par plusieurs associations d’élus sur les conséquences sur les agents territoriaux et les collectivités de la crise du Covid-19.

C’est l’un des enseignements majeurs de la vaste enquête menée à l’initiative de l’AMF, de l’ADF, de Régions de France, du CNFPT (centre national de la fonction publique) et de la FNCDG (fédération nationale des centres de gestion) et à laquelle près de 4000 collectivités ont répondu : face à une crise aussi brutale que celle que nous avons connue au printemps 2020, toutes les collectivités ne sont pas égales. Selon les éléments de l’enquête présentée le 20 mai, si près de 65% des collectivités interrogées dans l’enquête ont adopté un Plan de continuité de l’activité lorsque le confinement, débuté le 17 mars et qui allait durer jusqu’au 11 mai, a été annoncé, près de 23% d’entre elles ne l’ont « élaboré » qu’à ce moment-là ! Maire de Lampertheim (Bas-Rhin) et membre de la commission Ressources humaines de l’AMF, Muriel Fabre pointe un écart significatif entre les départements et les régions, collectivités qui étaien ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous