publicité

 

Réagir
Inégalités territoriales 25/05/2021

Les grandes agglomérations hébergent les plus grandes disparités de revenus

par La rédaction
France, richesse et revenus © Adobe stock

Les inégalités de niveau de vie augmentent avec la taille des aires d’attraction des villes, observe l’Insee dans une récente note d’analyse. Et ces inégalités sont plus fortes au sein des communes-centres, de même que la pauvreté. Explications.

Si les niveaux de vie varient en fonction des régions de domiciliation, ils varient également selon la localisation au sein des aires d’attraction des villes (pôle ou couronne((Les pôles sont déterminés principalement à partir de critères de densité et de population totale. Un seuil d’emplois est ajouté de façon à éviter que des communes essentiellement résidentielles, comportant peu d’emplois, soient considérées comme des pôles. Les communes qui n’appartiennent ni à un pôle ni à une couronne sont les communes hors attraction des villes.))), ainsi que selon le nombre d’habitants de l’aire, dévoile l’Insee. « Le niveau de vie médian est ainsi plus faible dans les pôles (21 000 € par an), notamment au sein des communes-centres (20 220 euros), que d ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous