publicité

 

Réagir
Finances locales 26/05/2021

Pour des relations au beau fixe avec son banquier

par Clémence Villedieu
Relations banques et collectivités locales © Adobe stock / Pormezz

Le patron de l’exécutif local et le banquier doivent établir une relation de confiance afin que la collectivité puisse, avec l’aide des emprunts, poursuivre son développement. Au-delà de la nécessité de trouver des financements, les communes ne doivent pas hésiter à prendre en compte les conseils de ce partenaire. Enfin, l’offre bancaire étant abondante, la collectivité a intérêt à solliciter plusieurs établissements sur un même projet.

1- Ne pas se limiter à un seul interlocuteur

Est-il nécessaire d’être fidèle à son banquier ? Pas vraiment. Même si les emprunts sont modestes ou peu fréquents et si le marché des taux est très favorable, il ne faut pas hésiter à solliciter plusieurs établissements de crédit en détaillant ses attentes. Les collectivités organisent de plus en plus souvent une consultation bancaire. Si le banquier vous connaît déjà, il appréhendera mieux votre capacité à rembourser l’emprunt. Son offre dépendra donc avant tout de votre situation financière. Mais il est important d’avoir plusieurs établissements dans votre portefeuille de prêts pour faire jouer la concurrence qui existe quelle que soit la taille de la collectivité. Les offres peuvent varier, certaines ne comportant que des taux fixes, d’autres des index variables. Et les durées peuvent différer. Une bonne gestion de la dette passe par cette diversité de profils d’emprunts.

2- Se faire ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous