publicité

 

Réagir
Aménagement du territoire 28/04/2021

A l’approche des élections, l’appel de villes moyennes aux régions

par Emilie Denètre
Agen, ville moyenne © Adobe

À quelques semaines des élections régionales, le collectif « villesmoyennes.org », qui rassemble élus, entrepreneurs et universitaires, appelle les exécutifs régionaux à créer une véritable « armature des villes moyennes » dans leurs territoire pour (enfin) réconcilier les ruralités et les métropoles. Plébiscitées par les Français pour leur qualité de vie, les villes moyennes sont aujourd’hui certaines d’avoir une carte à jouer dans la France de demain.

Cet article fait partie du dossier:

Régionales et départementales, le double scrutin de 2021

voir le sommaire
C’est le maire (DVD) de Neuilly-sur-Seine (92), Jean-Christophe Fromantin, à l’initiative du collectif « villesmoyennes.org », qui l’affirme : plusieurs paramètres ont, ces dernières années ou mois, littéralement « bouleversé » la manière dont sont perçues les villes moyennes, et de facto le rôle qu’elles ont à jouer dans nos territoires. La première secousse date de fin 2018 avec la crise des Gilets Jaunes qui parmi les motifs de colère mettent en avant cette impression de « décrochage » des villes moyennes, et des zones rurales où ils résident, aspirant à plus de services notamment publics. Quelques mois plus tard, c’est la crise sanitaire qui vient de nouveau bousculer la France et ses certitudes métropolitaines.

Pour une fois, ce n’est pas l’Etat qui est appelé à l’aide…

Éprouvés par les confinements à répétition, les Français citadins s’imaginent quitter les métropoles pour retrouver de l’espace plébiscitant les vil ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

58 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous