publicité

 

Réagir
Pouvoirs de police 15/04/2021

Pour que le maire cesse d’être une cible facile

par Pascale Tessier
Maire et police municipale © Adobe stock

Face à la multiplication des faits de violence, des députés veulent renforcer l’autorité du maire. Les 18 propositions remises au Garde des Sceaux et au ministre de l’Intérieur visent à assurer aux élus préférés des Français une meilleure application de leur pouvoir de police sur le terrain.

Observatoire national de la sécurité, renforcement des sanctions, meilleure formation, prérogatives supplémentaires… les députés veulent frapper fort dans les esprits, afin de rendre à tous les maires la force morale qui commence à manquer à certains pour aller au bout de leur mandat. Ils étaient déjà « à portée d’engueulade » mais désormais, les maires sont « à portée de coups », affirme le député Philippe Gosselin (Manche, Les Républicains). L’an passé, 1276 élus ont ainsi fait l’objet d’insultes, de menaces ou d’agressions. Depuis le décès du maire de Signes (Var, 2800 hab.) en août 2019 alors qu’il tentait de s’opposer à un dépôt sauvage de gravats- la situation ne s’est pas améliorée. Au contraire, les faits de violence ont augmenté en nombre et en intensité, faisant des élus locaux les victimes « d’une protestation de plus en plus fréquente contre leur autorité. »

Les maires craignent les incivilités à la lev ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

  1. Encore une loi pour rien! rien ne sert d’octroyer de nous droits aux maires si l’état ne fait rien pour supprimer les incivilités.
    Remettre en place des services de proximité pour luter contre les petits délits et l’exaspération des citoyens qui n’ont plus de services public!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous