publicité

 

Réagir
Elections 2021 30/03/2021

Report ou maintien des régionales en juin : le conseil scientifique renvoie la balle à l’exécutif

par Aurélien Hélias
Elections © Flickr-CC-ClemGallot

Remis le 29 mars au Gouvernement, le rapport du conseil scientifique sur les élections régionales et départementales ne se prononce pas sur la meilleure voie à retenir, maintien en juin ou report, et renvoie la responsabilité de la décision aux politiques. Mais les membres du conseil multiplient les préconisations si le double scrutin devait bien se tenir dans deux mois et demi. Ce qu'il faut retenir.

Cet article fait partie du dossier:

Régionales et départementales, le double scrutin de 2021

voir le sommaire
Report ou pas report ? « Le présent rapport analyse d’un point de vue strictement sanitaire différentes situations, à propos desquelles les autorités publiques prendront les décisions qui leur incombent, lesquelles sont éminemment politiques s’agissant de l’organisation de scrutins électoraux. » Tant attendu, le rapport du conseil scientifique sur la tenue des élections régionales et départementales en juin renvoie finalement la balle au Gouvernement s’agissant d’un éventuel nouveau report des élections territoriales 2021. Une issue finalement pas si surprenante que cela à observer la pression politique qui avait été mise sur le groupe dirigé par Jean-François Delfraissy à coups de « ce n’est pas aux scientifiques de régir la démocratie »… Mais également car le Parlement, sous pression de la majorité LR ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

22 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Je ne partage pas les propos tenus dans le titre.

    Je trouve au contraire que le conseil scientifique est resté à sa place. Au lieu de décider, il donne les arguments (pour et contre) et laisse le soin à l’Etat (les élus) de définir de la suite à donner.

    Je trouve cela très élégant et bien mieux que ces « scientifiques » qui pullulent dans les médias (parfois en sautant de l’un vers l’autre), qui y consacrent un temps non négligeable au détriment de leur mission première qui est de sauver des vies!

    Le rôle des scientifiques est bien d’analyser tous les éléments en leur possession et de donner leur compte-rendu à ceux auxquels la décision finale appartient. Etonnamment, ces derniers se « défaussent » de leurs responsabilités en laissant le soin aux scientifiques de donner la marche à suivre???

    Il existe une solution simple: non pas consulter le Peuple sur la date des élections, sinon pourquoi revenir vers le Peuple dès que l’on a du mal à décider.
    La décision doit être politique et pour cela, il faut demander aux représentants du Peuple (Assemblée Nationale et Sénat) ainsi qu’aux organisations politiques ce qu’ils souhaitent.
    Mais pour cela, il manque en France ce que vient de faire récemment Mme Merkel en s’excusant sur son initiative… ce qui serait dans notre pays considéré par l’opposition comme LA faute impardonnable.

    Je crois qu’il est temps que les élus, toutes organisations confondues, prennent leurs responsabilités, avec pour condition une présentation par l’Etat (le Gouvernement) de l’état des connaissances, sans rien cacher!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous