publicité

 

Réagir
Campagne de vaccination 23/03/2021

L’Etat va déployer des « vaccinodromes » dans tout le pays

par Aurélien Hélias
Centre de vaccination en Allemagne © AdobeStock

Sceptique au début de l'année, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a finalement annoncé l'ouverture prochaine de 35 "mégacentres" de vaccination contre le Covid-19, misant sur l'arrivée croissante de sérums d'ici début avril. Le service de santé des armées sera appelé en renfort pour la logistique, les collectivités invitées à "démarcher" les plus publics fragiles et éloignés des services de santé.

Changement de discours... et de stratégie. Alors que le ministre de la Santé répétait encore au début de l'année vouloir privilégier une vaccination « de proximité" via la médecine de ville, les cabinets médicaux, centres de santé puis les pharmacies, Olivier Véran a annoncé le 22 mars lors d'un déplacement dans l'Essonne que 35 "vaccinodromes" ou "méga-centres de vaccination" ouvriront dès avril pour doper les injections de sérum contre le Covid-19. Comme lors de la grippe H1N1 même si le ministre s'est bien gardé d'évoqué cette campagne de vaccination qui fit rapidement polémique du fait des stocks non écoulés. "Il n'y a jamais eu de religion anti-vaccinodromes", a-t-il tenté d'éteindre la polémique naissante le soir même, auditionné par les députés. Pour le ministre, il ne fallait, à l'époque, "pas sacrifier la proximité sur l'autel de l'efficacité. Nous avions considéré que pour vacciner une population âgée, souvent isolée chez ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous