publicité

 

Réagir
Emploi public 15/03/2021

En 2019, l’emploi a rebondi dans la fonction publique territoriale

par Aurélien Hélias
Fonctionnaires, contractuels, titulaires, FPT © Adobe

Ce sont les communes, intercommunalités et régions qui ont fait le plus progresser l’emploi dans la FPT, selon une étude statistique de l’Insee. Par rapport aux agents des fonctions publiques d’Etat (FPE) et hospitalière (FPH), la FPT se singularise sur plusieurs critères, de la proportion de contractuels au recours au temps partiel en passant par l’âge moyen. Ce qu’il faut retenir.

C’est un retournement de tendance qui s’esquisse dans la fonction publique territoriale (FPT) : après trois années de baisse, l’emploi y compris contrats aidés y augmente de 10 400 postes en 2019 (soit + 0,5 %). Hors contrats aidés, il progresse même de 16 500 postes (+ 0,9 %), observe l’Insee dans sa note statistique « Insee Première » de mars. C’est avant tout le secteur communal qui est à l’origine de cette augmentation, l’emploi, y compris contrats aidés, y augmentant de (+ 0,9 %), l’emploi au sein du bloc communal représentant plus des trois quarts (77,4 %) de l’emploi de la FPT. Et au sein de ce bloc local, « l’emploi est particulièrement dynamique (+ 3,2 %) dans les intercommunalités et autres catégories de collectivités (OPHLM, régies, etc.), où travaillent près d'un quart des agents du secteur communal, après + 2,6 % fin 2018 », détaille l’Insee. « La hausse soutenue des effectifs au sein des structu ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous