publicité

 

Réagir
Education 08/03/2021

Ce maire qui supplée l’Education nationale via… Facebook

par Olivier Schneid
Recrutement par réseaux sociaux © Adobe Stock

Une titulaire en arrêt de longue durée ; des remplaçants qui se succèdent, peu motivés par la situation géographique du village : le maire de Lanuéjols (Gard) a misé sur les propres forces de sa collectivité pour assurer une scolarité continue aux enfants de son village.

«Si j’ai trouvé une formule qui peut servir à d’autres, tant mieux… » Le maire de Lanuéjols (Gard), Alexandre Vigne, se réjouit d’avoir entrepris de dénicher un enseignant pour assurer, au second semestre, quatre jours sur cinq, la scolarité des vingt élèves de sa commune et de celle de Trêves à 10 km, regroupés en classe unique (CE1 au CM2). En octobre 2020, la titulaire du poste à 80 % - un autre enseignant assure les 20 % restants - tombe malade. Un congé de maternité devant suivre, elle ne reprendra pas le travail avant la rentrée 2021. « On a eu quatre remplaçants en novembre et décembre et un tel défilé n’était pas satisfaisant pour la continuité pédagogique », relate l’élu, en maniant l’euphémisme. L’isolement du village, perché à 900 mètres, jugé peu attractif, a contribué à cette instabilité.

92 CV reçus via le réseau social

En accord avec l ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous