publicité

 

Réagir
Biodiversité 26/03/2021

A Prouilly, la préservation d’un arbre centenaire érigée en obligation

par Sylvie Luneau
Pin Tortueux de Prouilly

Pour sauvegarder un pin emblématique de son histoire, la commune de Prouilly dans la Marne a recouru à un nouvel outil juridique, encore peu utilisé : l’obligation réelle environnementale (ORE). Le contrat protège désormais ce site pour 99 ans.

Pourquoi

Les Prouillousiens sont très attachés à ce pin tortueux, appelé localement « pin parasol », car il marque l’emplacement d’un ancien calvaire et d’un moulin à vent, où se sont déroulés des assassinats en 1785. Cette affaire, dite de « La grande Jeannette », fut la dernière en France où la justice soumit un accusé à la torture. Pendant la guerre de 14-18, le site est bombardé. Seul cet arbre aurait résisté. Le site abrite également une pelouse sur sable calcaire, très rare dans cette région.

Les partenaires

La commune de Prouilly et le conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne collaborent depuis 2011, à la suite de la signature d’une convention de gestion écologique de deux marais communaux. Ce conservatoire, qui protège à ce jour 4 300 ha, mène également depuis 2017 un programme de préservation des sablières, dont font partie les pelouses sur sable de Prouilly. Le village l’a mis en contact avec la Safe ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous