publicité

 

Réagir
Culture 05/03/2021

Construire et faire vivre un Village du livre

par Frédéric Ville
Village du Livre à Cuisery © CC BY-SA 4.0 Corlin

Qui aurait pu parier sur des Villages du livre ? Pourtant, l’idée séduit depuis 1987 des associations et des communes. C’est que la lecture se révèle un puissant outil d’animation du territoire, à condition de mobiliser des professionnels, de s’appuyer sur ses atouts, patrimoine en tête, et d’être inventif en matière de développement culturel. A la clé, les retombées économiques et démographiques encouragent les acteurs à poursuivre l’histoire...

Les Villages du livre ? Le concept a essaimé depuis la création du premier à Hay-on-Wye au Pays de Galles en 1963. En France, huit Villages du livre abritent aujourd’hui des professionnels du secteur ; ils proposent des animations, fêtes et expositions dédiées.

1- Mobiliser des professionnels

Etre un Village du livre, c’est réussir à fédérer des professionnels du secteur, en s’inspirant de villages labellisés depuis plusieurs années comme Redu, en Belgique, créé en 1984. Bécherel (669 hab., Ille-et-Vilaine) compte ainsi quatorze librairies, deux éditeurs, un photographe, un calligraphe, un calligraphe-enlumineur, un relieur, deux illustrateurs, des artistes et peintres, un céramiste... A Montolieu (846 hab., Aude), une quinzaine de libraires et bouquinistes sont installés. D’autres villages du livre sont plus modestes : Ambierle (1 915 hab., Loire) regroupe quatre bouquinistes, un éditeur et une imprimerie, tandis qu’Esquelbecq (2 115 hab., Nord) ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous