publicité

 

Réagir
Organisation administrative 19/02/2021

Le « chasseur » de normes Alain Lambert incite le Parlement à l’audace

par Emilie Denètre
Alain Lambert, président du conseil départemental de l’Orne © P. Marais

Auditionné jeudi 18 février par la Délégation aux collectivités territoriales du Sénat, Alain Lambert, ex-ministre aujourd’hui président du Conseil national d’évaluation des normes a invité le Parlement à faire preuve d’audace pour ajuster la relation entre l’État central et les collectivités… quitte à affronter le Conseil Constitutionnel.

« Face à l’incontinence des normes que nous connaissons, il faut un grand chasseur avec un grand fusil ». La présidente de la Délégation aux collectivités territoriales, Françoise Gatel (Union Centriste, Ille-et-Vilaine) n'a pas tari d'éloges lorsqu'il s'est agi de présenter Alain Lambert. Ancien patron du conseil départemental de l'Orne et aujorud'hui président du Conseil national d’évaluation des normes (CNEN), celui-ci était auditionné, jeudi 18 février, dans le cadre dans le cadre des travaux menés par la délégation sur la simplification des normes applicables aux collectivités territoriales.

Crise révélatrice

Premier constat pour celui qui fût aussi l’ancien ministre du Budget de Jacques Chirac : la crise sanitaire actuelle a, au moins, eu le mérite de « mettre à nue la mauvaise articulation qui existe entre l’échelon central et les échelons locaux et le caractère complexe, paperassier et ‘top-down’ du droit qui r ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous