publicité

 

Réagir
Campagne de vaccination 13/01/2021

Olivier Véran loue « les bonnes volontés » locales pour organiser la vaccination

par Aurélien Hélias
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 12 janvier au Sénat © vod Sénat

Entendu par les sénateurs le 12 janvier, le ministre de la Santé a poursuivi son opération de désamorçage des critiques portant sur la campagne de vaccination organisée par l'exécutif. Et répondu aux questions très pragmatiques des parlementaires sur les "vaccinodromes" et aux inquiétudes des sénateurs ruraux sur la capacité à vacciner dans les déserts médicaux.

Nouvelle séance de désamorçage des critiques sur la campagne de vaccination pour Olivier Véran. Mardi 12, c’était au tour de la commission des affaires sociales de « cuisiner » le ministre de la Santé dans un format très court – une heure, pas plus – qui a d’ailleurs laissé plusieurs sénateurs sur leur faim, ne pouvant poser leur question. Pourtant, loin des polémiques de ces derniers jours sur la logistique de la campagne et des hésitations de l’exécutif, les interrogations ont pour beaucoup porté sur des questions pointues : planning précis de vaccination et pour quelles catégories d’habitants, interrogations sur la vaccination des plus de 75 ans à domicile et association des professionnels de santé en ville aux opérations. Mais aussi délai entre deux vaccinations, nombre de doses disponibles par flacon – ce sera bien six maximum et non sept comme espéré par certains- et interrogations sur l’interchangeabilité des vaccins pour ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous