publicité

 

Réagir
Santé publique 18/12/2020

« Impliquer les élus locaux dans la vaccination est une stratégie à double tranchant »

par Hugo Soutra
Vaccin contre le Covid-19 © Adobe

En dépit du froid jeté dans les relations Etat-Collectivités par la seconde vague épidémique, le gouvernement dit avoir réservé une place de choix aux élus locaux dans les différentes étapes de la campagne de vaccination. Une forme d'unité politico-administrative saluée par Lucie Guimier, chercheuse en géopolitique de la santé consultée par certaines associations d’élus pour transformer l’essai, désormais. Mobilisant la géographie mais aussi l’histoire et la science politique, ses travaux pourraient permettre aux élus confrontés au scepticisme pour ne pas dire à la résistance d'une partie de leurs concitoyens d’analyser les ressorts de la défiance vaccinale. Entretien.

Comme le réclamaient les associations d'élus à commencer par l'Association des maires de France, les responsables politiques locaux seront bien associés à la campagne de vaccination annoncée pour fin décembre. Certains de leurs représentants siègeront au sein du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, tandis qu'ils seront consultés dans le cadre du déploiement pratique de cette opération de grande ampleur, a confirmé un gouvernement naviguant pourtant dans le flou. Pour autant, la sortie de crise n'est pas pour demain, prévient Lucie Guimier, chercheuse associée à l’Institut français de géopolitique (IFG). Si le début de la première phase de vaccination contre le Covid-19 est vivement attendue par les responsables politiques, nationaux comme locaux, et une partie de la population, elle es ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous