publicité

 

Réagir
Alimentation 22/12/2020

Cantine, marché drive, ferme bio… la conversion rapide d’un village

par Sylvie Luneau
fruits légumes © Phovoir

Les cantines bio ne sont pas l’apanage des grandes villes, la petite commune rurale de Lagraulet-du-Gers en apporte la preuve. Après avoir lancé un marché drive bio pendant le confinement, elle va elle-même produire ses légumes bio.

Cet article fait partie du dossier:

Agir pour les agriculteurs, de la terre à l'assiette

voir le sommaire

Pourquoi

Depuis janvier 2019, la cantine de Lagraulet est alimentée exclusivement en produits issus de l’agriculture biologique. « Nous ne sommes que trois cantines 100 % bio en France et nous sommes la plus petite », déclare fièrement son maire, Nicolas Meliet. L’école accueille 40 enfants et la cantine est gérée en régie directe. La commune a identifié des producteurs locaux, mais s’est heurtée à un problème d’approvisionnement. « Sur la viande et les produits laitiers, on y arrive, mais pour les légumes, sur des petites quantités comme les nôtres, personne ne voulait nous livrer », regrette l’élu agriculteur. Lagraulet a donc décidé de produire ses propres légumes.

Comment

La commune a saisi l’opportunité du départ à la retraite d’un employé communal pour insérer une nouvelle mission dans le contrat de travail de son successeur : la production de légumes. Le nouvel agent, qui effectue aussi le ramassage scolaire, a été ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

11 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous