publicité

 

Réagir
Pauvreté 27/11/2020

Les jeunes plus pauvres qu’avant et plus exposés à la crise qui s’annonce

par Emilie Denètre
Pauvreté © Adobe

Les jeunes, notamment ceux qui ont quitté le domicile familial, apparaissent exposés à des situations croissantes de pauvreté et de précarité. Avec la crise économique, ce public risque d’être encore plus fragilisé, alerte l’Observatoire des inégalités dans son deuxième rapport sur la pauvreté en France. Les métropoles, la banlieue parisienne et l’outre-mer sont particulièrement touchés.

Sur les 5,3 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté en 2018 recensés par l’Observatoire des inégalités (voir « En chiffres" ci-dessous), une catégorie de population a vu sa situation particulièrement se dégrader de manière inquiétante depuis 2012 : les jeunes de 18 à 29 ans. « En 15 ans, le taux de pauvreté de cette population a presque doublé en passant de 8 à 13 % » constate une des auteurs, Anne Brunner, qui précise que ce sont particulièrement les jeunes cherchant à gagner leur autonomie et qui ne vivent donc plus chez leurs parents qui sont les plus « touchés » par cette paupérisation. Actuellement, 22% des 18-29 ans qui ne vivent pas chez leurs parents sont pauvres. Ces jeunes qui cherchent à accéder à l’autonomie subissent en effet un marché de l’emploi fragmenté enchaînant CDD, intérim ou « petits boulots » en parallèle de leurs études, parfois « au noir ». Et face à cette instabilité professionnelle, ils ne peuvent ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous