publicité

 

Réagir
Crise sanitaire 24/11/2020

Déconfinement, plan de relance, décentralisation : les maires mettent la pression sur l’exécutif

par Aurélien Hélias
François Baroin lors la visio-conférence de presse de l'AMF le 24 novembre 2020 © capture écran visioconférence AMF

Faute de pouvoir organiser son congrès annuel, l'Association des maires de France (AMF) a exposé ses demandes à l'Etat par visioconférence mardi 24 novembre. A la lumière d'une crise sanitaire et d'un confinement mal gérés par le gouvernement selon elle, l'association dirigée par François Baroin réclame une décentralisation accrue. Et prévient que la future campagne de vaccination contre le Covid-19 ne pourra être efficace sans l'appui des maires...

Exercice inédit pour l’Association des maires de France : faute de pouvoir organiser cette semaine son congrès annuel du fait de la crise sanitaire, c’est via une série d’évènements à distance et de communications sur deux semaines que l’association d’élus a décidé de « porter ses messages » selon le mot de François Baroin. Et la visioconférence de presse ce 24 novembre du trio de dirigeants de l’association ((François Baroin, président ; André Laignel, Premier vice-président délégué et Philippe Laurent, secrétaire général)) accompagné de la marie de Paris en constituait le point d’orgue, quelques heures avant la prise de parole à la télévision du chef de l’Etat. Crise sanitaire oblige, c’est sur ce terrain que les récriminations de l’AMF envers l’Etat ont été les plus fortes. Cible prioritaire de François Baroin : le ministère de la Santé, pas à la hauteur selon lui tant durant les deux confinements que lors du déconfinement ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous