publicité

 

Réagir
Relance économique 20/11/2020

Relance par l’investissement public : les collectivités en auront-elles vraiment les moyens ?

par Emilie Denètre
Tirelire brisée © Adobe/Sven Hoppe

Les présidents des principales associations d’élus étaient auditionnés, jeudi 19 novembre, par la délégation aux collectivités territoriales du Sénat. Invités à faire le point sur le plan de relance élaboré par le gouvernement, ces élus ont insisté sur la dégradation rapide de leurs finances et donc de leur capacité d’autofinancement. Pour le président de l’AMF, François Baroin, la situation est telle que beaucoup de collectivités ne pourront participer à la relance par l’investissement public.

Cet article fait partie du dossier:

Les collectivités locales aux avant-postes de la relance économique

voir le sommaire
Pour les communes et les intercommunalités, c’est un effet « ciseaux » qui est décrit tant par François Baroin, maire (LR) de Troyes et président de l’association des maires de France (AMF), que par Sébastien Martin, nouveau président de l’Assemblée des intercommunalités de France (AdCF).  « Cela correspond à l’effondrement de nos recettes (NDLR : recettes tarifaires piscines, etc.) couplé à la réduction inquiétante de la base fiscale » détaille François Baroin, ajoutant que la dynamique négative pour les communes est malheureusement beaucoup « plus importante » qu’escomptée.

Les intercos plombées par le versement transports et les impôts de production 

Côté intercommunalités, c’est l’annonce de Désormais cet article est accessible aux abonnés ayant souscrit

Sommaire du dossier

27 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous