publicité

 

Réagir
Sécurité routière 04/11/2020

Les maires bientôt décisionnaires pour installer des radars sur les routes ?

par Aurélien Hélias
Radar, sécurité routière © Adobe

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué dans une interview accordée à Ouest France vouloir autoriser les édiles à installer sur les routes de leur commune des radars sans autorisation préalable du préfet. Une piste qui fera l'objet d'un débat parlementaire au sein de la proposition de loi relative à la sécurité globale.

C’est une disposition qui pourrait intégrer la proposition de loi des députés (LREM) Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot relative à la sécurité globale : permettre aux maires de décider l’installation de radars fixes sur les portions de routes traversant leur commune sans autorisation préalable du préfet, comme il est nécessaire aujourd’hui. L’idée est émise par le ministre de l’Intérieur dans un entretien accordé à Ouest-France ce matin. 

« C’est une révolution pour la sécurité routière, assure Gérald Darmanin au titre de la Presse quotidienne régionale. Les collectivités, en lien avec les habitants, pourront ainsi mettre des radars de vitesse, de contrôle du bruit ou de la pollution, là où elles les estiment utiles ». 

Une discussion en séance publique par les députés le 17 novembre

Pour l’heure, l’installation des radars automatiques relevant la vitesse des usagers de la route est décidée par le préfet après consultation des données d’accidentologie. Pour autant, des élus locaux seront-ils prompts, même sans l’aval du représentant de l’Etat dans le département, à installer ces radars sur le territoire communal ? On se souvient que la crise des gilets jaunes s’était – notamment – manifestée par la mise hors service de radars souvent incendiés pour dénoncer un « matraquage fiscal » de l’Etat.

Le texte est actuellement examiné en commission des lois de l’Assemblée nationale et sera débattu dans l’hémicycle à partir du 17 novembre. Pas sûr que les députés de la majorité suivront le ministre : la dernière initiative d’un parlementaire LREM sur le sujet date d’il ya un an, quand le député de l’Indre François Jolivet proposait… de limiter le budget d’investissement de nouveaux radars, le parlementaire voulant alors réafecter une partie des fonds à l’entretien des routes.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous