publicité

 

Réagir
Sécurité sanitaire 17/11/2020

« Les maires ont un rôle important à jouer dans l’appropriation de la 5G par les citoyens »

par Clément Pouré
Autocollant d'une association locale militant contre les antennes 5G © A. Hélias

Fin novembre, avant la fin de la procédure d’attribution de la bande passante réservée à la 5G, cette technologie devrait commencer à se déployer dans les territoires. Un processus qui n'est pas sans causer de fortes craintes et même l'opposition de plusieurs maires de grandes villes. Sébastien Soriano, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), revient sur les débats autour de cette technologie.

Depuis 15 ans, l’Arcep accompagne les collectivités dans leurs projets de couverture numérique du territoire, à travers des groupes de travail et d’une conférence annuelle intitulée « Territoires connectés ». Cette enceinte permet de débattre de l’impact des technologies sur le quotidien des Français. A l’heure où l’arrivée de la 5G provoque de vives inquiétudes sanitaires et environnementales, son président lance un appel pour permettre aux citoyens et aux élus de s’approprier et maîtriser ce nouvel outil technologique.

Le 13 octobre, vous écriviez à une quinzaine de maires de grandes villes pour leur signaler vos travaux sur la 5G et leur offrir votre aide. Un dialogue est-il toujours possible entre Etat, opérateurs et collectivités ?

Sébastien Soriano : Jusqu’à présent, la technologie était vue comme quelque chose de progressiste, d’un moindre asservissement de l’Homme. Le regard de la société se retourne et nos ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous