publicité

 

Réagir
Développement économique 08/10/2020

La Banque des territoires décline son plan pour revitaliser les commerces de centre-ville

par Clémence Villedieu
Centre-ville, commerces, Le Puy-en-Velay © Flickr-CC-DirectionCentreVille

Bras armé de la Caisse des Dépôts, la Banque des territoires a présenté le 6 octobre six actions en faveur des commerces de petites et moyennes villes. Les foncières de revitalisation seront le bras armé de son implication dans les territoires fragilisés. Des subventions à court terme sont également annoncées.

Cet article fait partie du dossier:

Les collectivités locales aux avant-postes de la relance économique

voir le sommaire

« Les 80 000 commerces de centre-ville sont très impactés par la crise, on estime une perte moyenne de 30 % de leur chiffre d’affaires et on s’attend à 15 à 30 % de faillites ». En présentant, le 6 octobre, le plan commerce de la Banque des territoires, Olivier Sichel, son directeur, a rappelé que 70 % des commerces de villes moyennes sont des commerces indépendants . Avec une enveloppe d’un milliard d’euros dont 800 millions affectés aux foncières commerciales (300 M € d’investissement et 500 M € de prêts), la Banque des Territoires entend apporter « des ressources, des outils et des méthodes » aux élus locaux et aux commerçants.

Les crédits immédiatement disponibles et fléchés sur le plan Action Coeur de ville et Petites villes de demain vont d’abord porter sur l’ingénierie. Les missions de courte durée, baptisées Shop’in, seront animées par la filiale de la Caisse des dépôts, la Scet. Elles seront prises en charge à 100 %. La ville de Châteauroux a bénéficié de Shop’in et son Maire, Gil Avérous, s’est déclaré très satisfait : « cette mission visait à identifier les impacts prévisibles de la crise sur les commerces du centre-ville et à identifier les leviers pour mettre en place un plan d’action ». Une des conclusions de l’étude est la nécessité de renforcer la digitalisation des commerces.

Subventions à court terme

Un axe essentiel pour la Banque des territoires qui va cofinancer (subvention forfaitaire de 20 000 euros) les solutions numériques. Le Maire de Béthune, Olivier Gacquerre a présenté l’application digitale mise en place auprès des commerçants du centre-ville et proposant aux clients des ventes en ligne, la livraison, la messagerie instantanée, les bons plans…. Objectif, 350 territoires soutenus sur les six prochains mois.

Lire la suite sur le site de la Gazette des communes 

Sommaire du dossier

24 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous