publicité

 

Réagir
Logement 30/10/2020

A Tours, une plateforme métropolitaine pour des habitats moins énergivores

par Emilie Veyssié
Vue de la ville de Tours © Adobe

La métropole de Tours a ouvert en janvier une plateforme de rénovation de l’habitat pour les particuliers et les professionnels. Avec déjà 320 contacts en un mois et un objectif de 700 logements rénovés par an, Artémis voit grand.

Pourquoi

Sur les 122 000 résidences privées que compte la métropole, un peu plus de la moitié date des années 1940 et ne répond à aucune norme technique. Pour s’informer sur les aides possibles et les travaux à faire pour rénover leurs logements, les métropolitains devaient se renseigner auprès de plusieurs organismes. Alors, quand l’agglomération, devenue métropole en 2017, a pris la compétence énergie, les élus ont décidé de faire d’une pierre deux coups clarifier et simplifier l’accès à l’information sur la rénovation de l’habitat et améliorer le bilan carbone du territoire. L’objectif affiché est de réduire la consommation énergétique de la métropole et de valoriser le patrimoine bâti en rénovant 700 logements par an.

Comment

La métropole a créé Artémis, une plateforme de rénovation de l’habitat. Il s’agit d’un dispositif internalisé. Ouvert depuis janvier 2020 et pleinement actif dès avril, ce service vis ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous