publicité

 

Réagir
Mobilités 25/09/2020

Petites autos, vélos, voitures partagées… quelles mobilités pour les espaces peu denses ?

par Emilie Denètre
Transports, ruralité, voiture © Adobe

La délégation sénatoriale à la prospective organisait le 23 septembre des débats sur le futur des mobilités dans les territoires ruraux et à faible densité. Dans un contexte post-loi d’organisation des mobilités, chercheurs et experts ont esquissé ce que pourraient être, voire ce que devraient être, les mobilités à l’horizon 2040.

Cet article fait partie du dossier:

Réinventons nos politiques publiques locales

voir le sommaire
« La majorité des communes françaises ont moins de 30 habitants au kilomètre carré, nous avons aussi un périurbain beaucoup plus lâche qu’ailleurs en Europe. » D’emblée, la problématique des mobilités en territoires peu denses est posée Xavier Desjardins, professeur en urbanisme et aménagement à l’Université Paris-Sorbonne. Ce qui n’enlève rien au poids démographique de ces espaces en France : 30 millions de Français vivent dans ce type de territoire ! Pour Sylvie Landrière, directrice du Forum Vies Mobiles, le think tank « Mobilités » de la SNCF, ce tableau est loin d’être anecdotique, car les territoires peu denses sont également marqués, ces dernières années, par une dynamique démographique « contrairement aux métropoles ». «Va-t-on assister à un exode urbain ? » projette l’experte, qui estime en tout cas que ces territoires « peu denses » - qu’elle propose au passage de renommer les « grands espaces » - sont tout le moins « de ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

22 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous