publicité

 

Réagir
Décentralisation 17/09/2020

La régionalisation des politiques de santé divise

par Emilie Denètre
Organisation de la santé, électrocardiogramme des territoires © Fotolia

A la lumière de la crise sanitaire inédite et face aux défaillances de l’Etat déconcentré, les associations d’élus plaident pour un « New deal » dans le domaine sanitaire et médico-social. Sans convaincre tous les acteurs….

Avec la faillite des agences régionales de santé (ARS), la crise pourrait-elle conduire à une « régionalisation » des politiques sanitaires et médico-sociales en France ? C’est en tout cas les conclusions que tirent les trois principales associations d’élus locaux réunies sous la bannière « Territoires unis ». Dénonçant le manque de réactivité des ARS pendant la crise (notamment leur incapacité à gérer la distribution des masques et autres matériels de protection aux soignants), leur tropisme technocratique et financier mais aussi une certaine « opacité » quant aux décès survenus dans les Ehpad au plus fort de la tempête, les élus locaux réclament désormais à l’Etat un « New deal » sanitaire.

Une voix à entendre

AMF, ADF et ARF ont donc, chacune à leur échelon, imaginé le futur rôle qu’elles pourraient endosser dans le champ sanitaire, social et médico-social. Pour le bloc communal, il s’agit surtout de demander une « ouvertur ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous