publicité

 

Réagir
FPT 01/09/2020

Avec l’inflation, les revenus dans la Fonction publique territoriale ont baissé de 0,9 % en 2018

par Emilie Denètre
Fonctionnaires, contractuels, titulaires, FPT © Adobe

Selon l’Insee, qui vient de publier une note détaillée sur le sujet, les contractuels mais plus encore les fonctionnaires de la FPT ont subi en 2018 une baisse de leur traitement de 0,9% comparée à l’année précédente. La faute à l’inflation qui est venue « grignoter » les (faibles) augmentations constatées sur les salaires bruts. La baisse de pouvoir d’achat est plus importante encore…

En 2018, le salaire mensuel moyen dans la fonction publique territoriale – fonctionnaires et contractuels confondus – se situait à 1 943 euros nets. Un traitement en hausse de 1% comparé à l’année précédente.

Une hausse en trompe-l’œil

Mais cette augmentation mérite pourtant d’être relativisée au vu des données collectées par l’Insee. En effet, 2018 marque en réalité un ralentissement après 2 années de hausse successives du point d’indice (2016 et 2017). À titre de comparaison, le traitement dans le FPT avait augmenté de +2,1% en 2017. 2018 correspond en fait au début du « gel » du point d’indice des fonctionnaires. Par ailleurs, en 2018, la quasi-stagnation des traitements (+1%) est couplée à un reflux de l’inflation (+1,8%). Une corrélation qui a conduit l’Insee à estimer qu’en euros constants (corrigés de l’inflation) le traitement des fonctionnaires a en réalité baissé de 0,9% en 2018 !  Désormais cet article est accessible aux abonnés ayant souscrit

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous