publicité

 

Réagir
Crise sanitaire 01/09/2020

Rentrée scolaire : les maires entre soulagement et crainte de futures fermetures d’écoles

par Olivier Schneid
Mairie et école © Adobe

A l’heure où 6,7 millions d’élèves reprennent le chemin de l’école ce 1er septembre dans le primaire, les maires louent le protocole sanitaire allégé publié par le ministère de l'Education qui leur laisse « beaucoup de champ libre » pour s’organiser, contrairement à celui de mai. Mais ils déplorent une concertation défaillante et une « impréparation » de l’Education nationale à une deuxième vague de Covid-19.

« Nous sommes totalement en phase avec le protocole sanitaire passé de 56 à 6 pages ((Le protocole sanitaire publié par le ministère de l’Education nationale est complété de fiches thématiques « proposant de bonnes pratiques » concernant la restauration, la récréation, l’EPS, l’éducation musicale et les internats)), car il tient compte de la réalité du terrain et de la diversité des sites. Quand certains y dénoncent un flou, nous y voyons, au contraire, de la souplesse pour mettre en place des mesures très opérationnelles. » Maire de Trilport (Seine-et-Marne) et membre du bureau national de l’Association des petites villes de France (APVF), Jean-Michel Morer résume par là même la position la plus fréquemment exprimée par les élus locaux, du village à la métropole, en ce mardi 1er septembre, jour d’une rentrée ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous