publicité

 

Réagir
Mobilités 17/09/2020

Transports en commun : les pistes d’un nécessaire redémarrage

par Nathalie Da Cruz
bus, métro, trams : faut-il instaurer la gratuité des transports en commun? © Adobe/unguryanu

60 % de fréquentation malgré une offre revenue à 95 % de la normale : post-Covid, l’usage des transports en commun et le retour massif de la voiture inquiètent. Aux autorités organisatrices de la mobilité de déployer leur contre-attaque.

L’épidémie et le confinement ont laissé des traces : selon l’enquête réalisée en mai/juin par l’institut d’études MV2, 17 % des sondés n’envisagent pas de reprendre les transports collectifs à court et moyen terme. A la défiance des usagers s’ajoute la tendance durable du télétravail. Le risque est grand que les personnes se précipitent vers leur voiture individuelle : déjà, fin juin, Paris avait retrouvé un de ses pires niveaux de pollution… Que faire ? « Il faut rassurer les utilisateurs et communiquer sur le fait qu’aucun cluster n’est parti des transports en commun en France ni à l’étranger ! insiste Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut). Les gens ne restent pas assez longtemps dans les transports. Sans cela, à ce rythme, on risque une réduction de l’offre et, par conséquent, une augmentation des tarifs. » Comment rassurer ? Selon une consultation en ligne lancée par ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous