publicité

 

Réagir
Investissement des collectivités 24/07/2020

L’Assemblée nationale s’engagera pour une relance « vertueuse » au niveau local

par Hugo Soutra
relance économie © Adobe

Les députés de la délégation aux collectivités territoriales commencent à avoir une idée bien précise du rôle que devraient tenir les élus locaux dans la relance. Lors d’une ultime réunion de travail, jeudi 23 juillet, les trois rapporteurs d’un groupe de travail dédié au sujet ont échangé avec leurs homologues autour d’une dizaine de propositions-phares. Outre suggérer des priorités d’investissements aux collectivités territoriales en panne d'inspiration, l’Assemblée nationale promettra des avancées sur la méthode et l’ingénierie, pour que les élus de toute sorte de collectivités puissent consommer rapidement et efficacement les fonds qui leur seront alloués.

Cet article fait partie du dossier:

Les collectivités locales aux avant-postes de la relance économique

voir le sommaire
Après une gestion de crise jacobine, le temps de la relance girondine est-il venu ? Premier ministre, associations d’élus… et députés semblent s’accorder sur ce principe. Si elle se laisse encore quelques jours pour affiner ses propositions qu’elle présentera officiellement en milieu de semaine prochaine, la délégation aux collectivités de l’Assemblée nationale souhaite, elle aussi, associer les élus locaux au plan de relance, censé être présenté fin août par le ministre de l’économie, Bruno Le Maire. Un enthousiasme qui répond, entre autres, à une nécessité : celle de relancer vite et fort l’activité économique. « Les collectivités sont, en temps normal, le premier investisseur public » plaide le député (Modem) du Loir-et-Cher Stéphane Baudu, co-rapporteur de ce travail, qui compte sur les nouvelles équipes municipales « souhaitant donner du sens à leurs orientations politiques » pour sortir rapidement des ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

25 articles Lire le 1er article

Réagissez à cet article

  1. Concernant le logement , il faut dans les bourg-centre un véritable plan Marshal.
    Car depuis des années, nous voyons trop de particuliers faire nimporte quoi avec l’aide des pouvoirs publics « la caf »

    Le manque de logements de qualité fait que ceux qui ont un travail n’habitent pas sur place.

    C’est un vrai problème d’aménagement du territoire.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous