publicité

 

Réagir
A lire 21/10/2014

Bonnes pratiques : pour des espaces publics ordinaires de qualité

par Martine Kis

Un recueil de bonnes pratiques rappelle que les espaces publics ordinaires méritent soin et attention pour obtenir une ville cohérente, favorisant la fluidité des échanges intercommunaux, la valorisation du paysage… et le bonheur de vivre en ville.

Les revues et les livres d’architecture ou d’urbanisme, consacrés à l’espace public, mettent toujours en valeur des espaces extraordinaires. Pourtant, c’est l’ordinaire qui fait l’essentiel de la ville, et donc de la vie quotidienne des habitants. Et ces espaces sont bien souvent les mal-aimés de l’aménagement.

Circulations piétonnes, deux roues ou motorisées mal ou pas pensées, revêtements sans qualité, espace encombré par toutes sortes de service et de mobiliers sans réflexion sur les usages et l’esthétique, végétaux alibis pour justifier une artificialisation croissante… Une médiocrité globale tellement banale qu’elle est à peine vue et analysée, bien qu’elle pénalise le plaisir de vivre en ville.

C’est pourquoi, la Fédération nationale des agences d’urbanisme (Fnau), fait œuvre utile en publiant son ouvrage « Pour des espaces publics ordinaires de qualité ».

Une stratégie globale
De façon encourageante, les auteurs, un collectif représentant différentes agences d’urbanisme, proposent une stratégie simple en réponse à des situations complexes, en mettant l’accent sur une stratégie globale, issue de pratiques exemplaires et non de théories ou d’idéologies.

7 thèmes d’intervention sont proposés : l’armature urbaine des espaces ordinaires ; la ville apaisée ordinaire ; les points de connexion ordinaires ; la nature ordinaire ; l’eau ordinaire dans la ville ; la modularité ordinaire.

De façon très pratique, chaque partie comporte une problématique, la présentation de bonnes pratiques, des propositions de principes stratégiques, enfin une boîte à outils.

La continuité des territoires
Un exemple, celui du premier thème, qui cherche à montrer comment garantir la continuité des territoires dans la ville contemporaine. Les espaces publics peuvent aider les habitants, affirment les auteurs, à mieux comprendre une ville composée de quartiers historiques, de quartier en rénovation, de zones pavillonnaires, commerciales, industrielles, etc. Bordeaux a utilisé ses infrastructures de transports lourds, bus en site propre pour établir cette continuité.

Un guide d’aménagement des espaces publics communautaires établit un vocabulaire minéral et végétal et rééquilibre les différents modes de déplacement. L’usage montre les limites du guide, ce qui a poussé la communauté urbaine à redéfinir sa stratégie.

Autre exemple, celui du plan guide de Nantes. Les principes stratégiques pour aborder cette question sont « connecter, tisser », « rendre lisible la continuité physique des espaces publics », s’appuyer sur les paysages urbains pour faciliter l’appropriation de l’espace ». Enfin, dans la boîte à outils figurent le projet d’aménagement et de développement durable du plan local d’urbanisme, le guide de l’espace public et le plan piéton.

D’autres parties donnent des exemples concrets d’aménagement, répondant à des problèmes précis d’usage de l’espace public.

Une réflexion à la hauteur
Bien sûr, Bordeaux, Nantes et Rennes sont abondamment citées. Un panorama non exhaustif, mais qui montre que peu de grandes villes françaises ont su mener une réflexion à la hauteur de l’enjeu. Quelques exemples de collectivités plus petites rappellent cependant que ces démarches les concernent aussi.

En somme, un ouvrage salutaire pour les élus et leurs services, pour leur rappeler que la qualité de leurs villes ne dépend pas seulement d’investissements de prestige, mais aussi d’une réflexion et de démarches plus simples et moins coûteuses. Une bonne nouvelle en période de restrictions budgétaires.

Références

  • « Pour des espaces publics ordinaires de qualité », FNAU et Editions Alternatives, 128 p. 29 €
Thèmes

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous