publicité

OFFRE
ARAFER
DIRECTEUR(TRICE) DES AFFAIRES GENERALES (H/F)
Annonce du 18/09/2019 - Localisation : Paris (75), ÎLE-DE-FRANCE

Poste

DIRECTEUR(TRICE) DES AFFAIRES GENERALES (H/F)

Direction des affaires générales

 

 

Descriptif de l’offre


Poste à pourvoir dès que possible.
Lieu de travail : Paris (tour Montparnasse).
Type de contrat : poste ouvert aux contractuels (contrat de droit public de 3 ans pouvant évoluer vers un CDI) ainsi qu’aux fonctionnaires de catégorie A+ (contrat de détachement ou de mise à disposition de même durée).


Pour assurer la préparation et l’exécution de ses avis et décisions, l’Arafer dispose de services, placés sous l’autorité d’un secrétaire général, dont les effectifs s’élèvent désormais à plus de quatre-vingts agents, pour la quasi-totalité des cadres d’un haut niveau d’expertise (économistes, juristes, ingénieurs, analystes financiers, auditeurs).

 

 

 

Missions

La direction des affaires générales, composée à ce jour de huit collaborateurs, regroupe au sein de l’Autorité les services dits « support », en charge notamment de la gestion des ressources humaines, des affaires budgétaires et comptables, de la commande publique et des moyens généraux ainsi que des systèmes d’information.

Sous l’autorité du secrétaire général, vous avez pour mission de piloter et d’encadrer l’activité de la direction des affaires générales et, à ce titre, de :


coordonner l’ensemble des services « support » relevant de la direction, en contribuant à la cohérence de leur action et en rendant les arbitrages nécessaires en matière d’organisation et de fonctionnement ;
assurer l’encadrement des collaborateurs placés sous votre responsabilité et piloter les dossiers stratégiques transversaux ;
superviser la gestion budgétaire et comptable de l’Autorité, en liaison avec le responsable des affaires budgétaires et comptables et l’agent comptable, dans un double objectif de prévention et de maîtrise des risques financiers (définition de la stratégie financière, élaboration des prévisions budgétaires, contrôle et suivi de l’exécution budgétaire et comptable, rédaction de rapports à caractère budgétaire et comptable et réalisation d’analyse financière, etc.) ;
impulser la direction de la politique de gestion des ressources humaines de l’Autorité avec le pôle ressources humaines (et, notamment, le pilotage de la politique de recrutement, de formation et de prévention des risques, du dialogue social et l’animation des instances représentatives du personnel aux côtés du secrétaire général, etc.) ;
superviser la gestion des moyens généraux et de la commande publique, en lien avec la responsable des moyens généraux et de la commande publique, dans un double objectif de sécurisation juridique et de rationalisation des dépenses ;
piloter, en liaison avec le responsable des systèmes d’information, la gestion des systèmes d’information et les projets afférents.

Profil

Profil


Formation supérieure (diplôme de troisième cycle ou diplôme équivalent) en gestion / droit / etc. ; 
expérience professionnelle confirmée sur des fonctions d’encadrement supérieur, sur un poste équivalent au sein d’une structure publique (auprès d’un établissement public, d’une administration, d’une collectivité,…) ;



expérience managériale requise.


 

Compétences


Connaissances solides en droit de la fonction publique ; maîtrise des différents statuts de la fonction publique et, notamment, des règles de gestion des personnels contractuels ;
connaissance des règles budgétaires et de la comptabilité publique ; maîtrise des règles et des procédures en matière d’achat public ;
aptitude au management et à la gestion d’équipes ;
capacité d’adaptation ; sens des relations humaines, du dialogue social ainsi que du travail en équipe pour la gestion de projets transversaux ;
force de propositions et d’initiative ;


esprit de rigueur ; capacités d’organisation, d’analyse, de synthèse et de rédaction.

Employeur

L’Autorité
L’Autorité de régulation des transports a pour mission d’assurer la régulation économique des secteurs du transport ferroviaire et du transport de voyageurs par autocar ainsi que de contrôler le secteur autoroutier concédé. Depuis le 1er octobre 2019, l’Autorité s’est vu également confier les compétences de régulateur des redevances aéroportuaires et est devenue l’Autorité de régulation des transports.

Créée en 2009 sur un périmètre limité au seul secteur ferroviaire, l’Autorité s’impose aujourd’hui comme un régulateur de transport multimodal aux compétences fortement renforcées par la réforme ferroviaire en 2014 suivie par la loi dite « Macron » en 2015, puis par la loi pour un nouveau pacte ferroviaire en 2018. Ses prérogatives se sont récemment étendues au secteur aéroportuaire, et plus particulièrement aux redevances aéroportuaires. Elle sera bientôt compétente pour les aérodromes ayant atteint un trafic annuel de plus de 5 millions de passagers ainsi que pour les aérodromes faisant partie d’un système d’aérodromes comprenant au moins un aérodrome ayant atteint un trafic annuel de plus de 5 millions de passagers. Enfin, de nouvelles missions devraient être confiées à l’Autorité fin 2019 dans le cadre de la « LOM » (loi d’orientation des mobilités) actuellement au Parlement, en matière d’ouverture des données de mobilité et de billettique et de régulation des activités de gestionnaire d’infrastructure et des activités de sûreté exercées par la RATP en Ile-de-France.

Autorité publique indépendante (API), elle est dotée de la personnalité morale, de ressources propres et dispose ainsi de l’autonomie financière. Ses décisions sont adoptées par un collège de sept membres, dont le président, choisis pour leurs compétences en matière de transport, de droit, d’économie ou de concurrence.
Pour assurer la préparation et l’exécution de ses avis et décisions, l’Autorité dispose de services, placés sous l’autorité d’un secrétaire général, dont les effectifs s’élèvent désormais à plus de quatre-vingts agents, pour la quasi-totalité des cadres d’un haut niveau d’expertise (économistes, juristes, ingénieurs, analystes financiers, auditeurs).

Candidature

Les dossiers de candidature (lettre de motivation, curriculum vitae et références éventuelles) sont à adresser par mail à recrutement@arafer.fr.

 

 

Rechercher un poste

Expression exacte
Toutes les offres d'emploi
Valider

publicité

Abonnez-vous