publicité

Dossier
Email Email

De Juncker à Hollande : les temps forts du 99e Congrès des maires

© S. Gautier

Les maires de France attendaient de ce 99e Congrès un engagement fort de l’Etat aux côtés des communes de France et de leurs intercommunalités. En particulier sur le volet financier. La division par deux de la baisse des dotations prévue en 2017 et la prorogation du fonds pour les investissements du bloc communal annoncées par François Hollande n’auront que partiellement répondu à la situation de crise rencontrée par un nombre croissant de collectivités. Une administration locale sur laquelle pèsent toujours la réforme des rythmes scolaires, celle de la carte intercommunale et des compétences obligatoires, le poids des normes ou encore les menaces transatlantiques sur la pérennité des services publics, malgré les tentatives de Jean-Claude Juncker pour rassurer les élus français. Ce 99e Congrès restera, selon l’expression de la Résolution générale de l’AMF, celui de « l’inquiétude des maires », confrontés à l’avenir de moins en moins lisible de la commune.

Sommaire du dossier

8 articles Lire le 1er article

publicité

Abonnez-vous