publicité

 

Réagir
Réforme de l'Etat 02/09/2020

Création officielle du haut-commissaire au plan

par La rédaction
François Bayrou, ministre de la Justice

Le décret instaurant ce poste à mi-chemin entre Matignon et l’Elysée et qui doit être occupé par l’éphémère garde des Sceaux François Bayrou a été publié ce mercredi 2 septembre au journal officiel. Le haut-commissaire au plan « disposera» notamment de l’appui de France Stratégie.

[actualisé le 3 septembre à 15h]

« Il est institué un haut-commissaire au plan, chargé d’animer et de coordonner les travaux de planification et de réflexion prospective conduits pour le compte de l’Etat et d’éclairer les choix des pouvoirs publics au regard des enjeux démographiques, économiques, sociaux, environnementaux, sanitaires, technologiques et culturels. » Vaste programme pour François Bayrou, dont la nomination au poste de Haut-commissaire au plan avait été annoncée par l’Elysée vendredi 28 août.

En attendant la nomination officielle, qui interviendra demain jeudi 3 septembre par décret en conseil des ministres, c’est le décret de création du poste qui a été publié ce matin au Journal officiel, signé du Premier ministre Jean Castex. L’article 1 détaille ainsi les nombreux champs d’exploration dédiés au futur haut-commissaire

Lettre de mission présidentielle en attente

Ce texte court devra être complété par une lettre de mission qui sera rédigée par Emmanuel Macron lui-même pour confier au maire (Modem) de Pau – qui le restera – cette mission de réflexion prospective. S’agissant des moyens à sa disposition, il est pour l’heure indiqué que le haut-commissaire au plan « dispose du concours de France Stratégie », alors que le « think tank » gouvernemental, héritier du  Centre d’analyse stratégique et du commissariat général du Plan, est statutairement placé auprès du Premier ministre. Mais il disposera aussi «  des administrations et services de l’Etat susceptibles de contribuer à l’accomplissement de sa mission » est venu compléter un second décret correctif le 3 septembre.

« Le haut-commissaire au plan est rattaché, pour sa gestion administrative et financière, au secrétariat général du Gouvernement, précise le texte. Les moyens de fonctionnement liés à sa mission, notamment les crédits de personnel, sont inscrits au budget du Premier ministre ». Ce faisant, François Bayrou ne semble pas destiné à rapporter au chef de l’Etat, une volonté du maire de Pau dont la presse s’était largement fait l’écho ces derniers jours, mais bien à Matignon. « Si par hasard, ces questions vous tracassent, moi, elles ne m’empêchent absolument pas de dormir » a indiqué Jean Castex, un brin agacé, lors de la présentation du plan de relance. 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous