publicité

 

Réagir
Numérique 26/06/2020

Très haut débit pour tous en 2025 : l’objectif gouvernemental mis en péril par la crise du Covid

par Emilie Denètre
THD Numérique fibre © Adobe

Si l’année 2019 a été « exceptionnelle » en termes de raccordements à la fibre effectués, la crise sanitaire du coronavirus pourrait remettre en cause les objectifs fixés par le gouvernement, selon l’enquête annuelle de l’Observatoire du Très Haut Débit (THD) présentée le 25 juin. L’agrandissement continu du parc immobilier français est également pointé, par les professionnels du secteur, comme un obstacle supplémentaire. Mais le gouvernement reste inflexible.

La crise du Covid a fait la démonstration éclatante de la nécessité impérieuse de fibrer au plus vite la France pour garantir le maintien de l’activité économique, mais aussi scolaire et sociale, partout dans les territoires. Paradoxalement, c’est aussi la crise du Covid, avec la mise à l’arrêt du pays pendant trois mois, qui pourrait empêcher les professionnels du secteur d’atteindre les objectifs fixés par le gouvernement à travers le plan « Très Haut Débit » : du THD (30Mbit/s) pour tous en 2025 (en réalité 97% des foyers).

Covid = moins 1,5 million de prises raccordées

Et pourtant la montée en puissance des capacités de raccordement de la France avait de quoi faire rougir ses voisins européens. « En 2019, la France est le pays qui a le plus raccordé à la fibre optique en Europe » s’est réjoui Hervé Rasclard, le délégué général d’Infranum qui représente les entreprises du secteur. 3,2 millions de prises raccordées en 2018, 4, ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous