publicité

 

Réagir
Municipales 2020 17/06/2020

Les parlementaires s’accordent pour « sécuriser » le deuxième tour des municipales

par Aurélien Hélias
Urne avec enveloppes de vote © Adobe

"Sécuriser le second tour" des municipales : tel est l'objectif du projet de loi en passe d'être adopté au Parlement. En filigrane, il s'agit tout autant de doper la participation le 28 juin via les doubles procurations, que de se prémunir d'une situation sanitaire incompatible localement avec la bonne tenue du scrutin.

[Actualisé au 18 juin à 9h30] 16,5 millions d’électeurs sont appelés aux urnes le 28 juin pour le second tour des municipales. Mais dans quelles conditions au regard de l’épidémie qui, bien qu’en recul, est toujours présente ? Députés et sénateurs s'apprètent à adopter définitivement, après un accord obtenu en commission mixte paritaire le 15 juin, un texte qui doit permettre de doper la participation dans dix jours... et d'annuler si besoin ici ou là tenue du scrutin localement. Le détail des mesures.

Des élections annulables localement si un cluster apparaît

Le Gouvernement aura les mains libres pour annuler le scrutin dans un nombre limité de communes repérées comme étant de nouveaux « clusters », après avis circonstancié du conseil scientifique covid-19 et information du Parlement. Une décision prise au regard des clusters persistants en Guyane et à Mayotte, seuls départements à n’être pas passé au vert Désormais cet article est accessible aux abonnés ayant souscrit

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous