publicité

 

Réagir
Municipales 2020 25/05/2020

Procurations facilitées, vote par correspondance ou électronique… Comment doper la participation le 28 juin ?

par Emilie Denètre
Bureau de vote dans un gymnase © Flickr-CC-JaHoVil

Si la date finalement retenue par le gouvernement pour la tenue du second tour des municipales fait consensus auprès des associations d’élus, ces dernières multiplient désormais les appels du pied pour aménager les règles liées au vote. Le but étant de faciliter la participation dans un contexte sanitaire inédit et la crainte d'une nouvelle abstention record...

Paraphé par les sept grandes associations d’élus (AMF, AMRF, France Urbaine, AdCF, Villes de France, APVF, Ville et Banlieue), le courrier est parti lundi 25 mai en direction de l’Élysée. Dans ce document, les représentants des élus locaux plaident pour faciliter le recours aux procurations en vue du scrutin du 28 juin, ce deuxième tour tant attendu des candidats. Ainsi, la première proposition soumise à Emmanuel Macron suggère d’avancer la publication du décret de la loi « Engagement et Proximité » portant sur ce point (prévu initialement pour janvier 2021). Il s’agirait ici de supprimer à la fois la nécessité pour le mandant de justifier le recours à la procuration et celle faite au mandataire de voter dans la même commune que le mandant. Les représentants d’élus demandent également d’instituer, par voie réglementaire, une signature « en ligne » de la procuration et de placer « l’établissement des procurati ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous