publicité

 

Réagir
Mandature 2020-2026 14/05/2020

Formation des élus locaux : ce qui existe et ce qui vient pour le nouveau mandat

par Auteur associé
Formation des élus © P. Marais

Alors que de nouveaux élus entreront prochainement en fonction, selon une date qui reste à déterminer au regard de la crise sanitaire, il est impératif que les conseillers municipaux connaissent leurs droits pour se former. Face aux dispositifs existants jugés insuffisants, la loi « engagement et proximité » amorce une réforme du droit à la formation des élus locaux.

Par Stella Flocco, avocate à la cour, et Camille Condamine, juriste, SCP Seban et associés

1 - Le droit actuel et les évolutions à venir

Les élus locaux bénéficient, depuis 1992, d’un droit à la formation. Le dispositif initial a été renforcé, notamment par des lois du 27 février 2002 et du 31 mars 2015. Le code général des collectivités territoriales (CGCT) proclame ainsi le droit des élus à « une formation adaptée à leurs fonctions » (art. L. 2123-12). Le conseil municipal délibère sur l’exercice du droit à la formation de ses membres dans les trois mois suivant son renouvellement, et une formation doit être organisée par la collectivité à destination des titulaires de délégations au cours de la première année du mandat. Deux disposi ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité