publicité

 

Réagir
Crise du covid-19 22/04/2020

L’état sanitaire des écoles, nœud du déconfinement

par Olivier Schneid
Enfants se lavant les mains à l'école © Adobe

Les écoles pourront-elles répondre, d’ici au 11 mai, aux normes sanitaires requises pour leur réouverture ? Quelques jours après la publication d’une étude illustrant des carences majeures dans le degré d’équipement des établissements scolaires « pour satisfaire aux gestes barrières », le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, auditionné par les députés, ne les a pas convaincus de la capacité de l’Etat et des collectivités à se conformer à des exigences… encore imprécises.

« Il y aura un protocole sanitaire, écrit noir sur blanc, incontournable, indépassable, et quand il ne sera pas possible de le respecter, on ne rouvrira pas. » Les engagements du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, mardi 21 avril, auditionné pendant plus de deux heures par la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale , n’ont pas suffi à convaincre les députés que la rentrée des classes, selon un calendrier « progressif », à partir du 11 mai, s’opérerait dans des conditions de sécurité sanitaire à la hauteur de la situation. « Beaucoup de questions restent en suspens », confie au Courrier des maires la députée (UDI) du Nord Béatrice Descamps, qui co-anime le groupe de travail enseignement scolaire sur le suivi ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous