publicité

 

Réagir
Crise sanitaire 10/04/2020

Intercommunalité, démocratie et finances locales : les réponses de Sébastien Lecornu

par Aurélien Hélias
Sébastien Lecornu, nouveau ministre chargé des collectivités territoriales © Patricia marais

Pour le ministre chargé des collectivités, l'urgence est au bon fonctionnement du bloc communal malgré la crise sanitaire du covid-19 qui paralyse le pays et le processus électoral. De la démocratie communale à la gouvernance des EPCI en passant par les moyens financiers des collectivités, Sébastien Lecornu a répondu par visioconférence aux sénateurs de la délégation aux collectivités, qui se faisaient le relais des inquiétudes émises sur le terrain par les élus locaux. Ce qu'il faut retenir.

C'est à feu roulant de questions de parlementaires, inquiets du sort des communes et collectivités locales et de leur bon fonctionnement, auquel à répondu Sébastien Lecornu le 9 avril. En visioconférence depuis son fief de Vernon (Eure), le ministre chargé des collectivités territoriales était questionné par une vingtaine de sénateurs membres de la délégation aux collectivités du Sénat. Et les chapitres abordés ont été nombreux. Morceaux choisis. 

Des services publics locaux résilients, une différenciation questionnée

« Le bloc communal est clairement le premier rempart sur cette crise » : ainsi Sébastien Lecornu a-t-il tenu à louer l’action des communes et intercos, y associant dans une certaine mesure départements et régions. Pour le ministre chargé des collectivités, les communes ont répondu présent pour « nous aider à faire respecter le confinement » et seront d’ailleurs, comme les autres collectivités, « associées » pour pr ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous