publicité

09/02/2013

Rythmes scolaires : un sondage auprès des élus en charge du sport révèle des points oubliés des débats

par La rédaction

L'Association nationale des élus en charge du sport (ANDES) a lancé une vaste enquête auprès de ses adhérents sur la réforme des rythmes scolaires. Le 7 février 2013, elle a publié les résultats issus des 100 premières réponses.

Cet article fait partie du dossier:

Collectivités territoriales : l'aménagement des rythmes scolaires

voir le sommaire

 

L’enquête montre que les élus interrogés rencontrent des difficultés pour comprendre et anticiper la réforme. Ils ont donc du mal à en évaluer l’impact financier.

A partir d’évaluations précisées par les communes interrogées, l’ANDES situe ce coût dans une fourchette de 20.000 euros par an (pour une commune de 1.000 habitants) à 475.000 euros par an (pour une ville de 50.000 habitants), sans toutefois préciser le montant par élève. Quoi qu’il en soit, les élus interrogés en appellent à « une aide financière pérenne et durable » pour garantir l’égalité des territoires.

Les communes interrogées ont confirmé leur volonté d’une concertation approfondie avec les parties prenantes du dossier : Education nationale, parents d’élèves, associations sportives, etc. Ce qui, pour une partie d’entre elles, devrait se traduire par l’application des nouveaux horaires à la rentrée 2014, plutôt qu’en septembre 2013.

Elles se disent attachées au maintien d’une homogénéité sur les territoires, ce qui devrait les inciter à engager l’intercommunalité sur le dossier.

Le tissu associatif en danger ?

La réforme aura, selon les élus interrogés, de nombreuses conséquences : sur l’organisation des transports et des moyens humains, sur l’utilisation et la disponibilité des équipements sportifs municipaux. Et, craignent-ils, sur la pérennité des associations sportives et, surtout, de leurs emplois.

Certains craignent que la réforme sera un facteur supplémentaire de désertification, au détriment des communes qui ne parviendront pas à proposer une offre socioculturelle attrayante et « dépassant la notion de garderie ».

Marion Esquerré

Approfondir le sujet
  • Journée d'étude

Rythmes scolaires : des solutions pour évaluer et faire évoluer votre dispositif
15 octobre 2015 à Paris (9e)

Sommaire du dossier

30 articles Lire le 1er article

Comments are closed.

publicité

Abonnez-vous