publicité

 

Réagir
Social 10/04/2020

L’Anvita, ou comment assurer un accueil digne aux migrants

par Rouja Lazarova
Calais, un groupe de migrants © Flickr-CC-S.deVries

Association nationale des villes et territoires accueillants, l'Anvita est un réseau d’élus accueillants de communes de toute taille, urbaines ou rurales, mais aussi de départements et régions. L'association propose une charte sur l’accueil inconditionnel, mutualise les bonnes pratiques... et interpelle l’Etat sur sa politique d’accueil.

L’idée de créer un réseau d’élus hospitaliers à l’égard des migrants est née en mars 2018, lors de la Convention nationale sur l’accueil et les migrations qui se tient à Grande-Synthe à l’initiative de son ancien maire (EELV, depuis élu député européen) Damien Carême. Des élus municipaux de toute la France se réunissent alors pour réfléchir aux enjeux de l’accueil des migrants, partageant le même constat : les initiatives en la matière sont aussi nombreuses qu’isolées. Chaque édile œuvre dans son coin, sans concertation avec ses pairs. Aussi les élus décident-ils de créer un réseau en faveur de l’accueil de migrants et rédigent une charte. L’Association nationale des villes et territoires accueillants (Anvita) est créée par neuf collectivités fondatrices quelques mois plus tard, le 26 septembre, à Lyon.

Comment adhérer ?

La charte de l’Anvita est fondée sur la notion de l’accueil inconditionnel de tous les publics en di ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

  1. charge des solidarites. Afin d’assurer un accueil digne, nous avons equipe le local en sanitaires, lave-linge, dortoirs, espace dedie aux femmes, connexion internet et mandate une association professionnelle en appui. »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous