publicité

 

Réagir
Associations d'élus 22/01/2020

Petites et moyennes villes affichent leurs priorités pour 2020

par Aurélien Hélias
Christophe Bouillon lors des vœux de l'APVF le 21 janvier à Paris © APVF

Coup sur coup, les associations des Petites villes de France (APVF) et des villes moyennes (Villes de France) ont déroulé leur agenda à l'occasion de leurs vœux ce 21 janvier, chacune en présence de la ministre Jacqueline Gourault. Le projet de loi "3D", la revitalisation des centres-villes, les Maisons France services et l'aide à l'ingénierie via l'Agence nationale de cohésion des territoires, tiennent une bonne place dans l'agenda des élus. Sans oublier le serpent de mer des finances locales...

Des cérémonies miroirs : c'est l'impression laissée par les deux associations d'élus des Petites villes (APVF) et villes moyennes (Villes de FRance) ce mardi 21 janvier à Paris : outre la concomitance de la date, chaque président, respectivement Christophe Bouillon et Caroline Cayeux, était aussi présent à la cérémonie de l'autre et à chaque fois en présence de la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault. Et surtout, nombre de sujets et d'inquiétudes pour 2020 étaient partagés, une communion de vues renforcée par la récente prise de fonction de Caroline Cayeux à la tête de l'Agence nationale de Cohésion des territoires (ANCT).

Mettre les choses à plat sur le projet de loi "3D"

Il fut donc question du futur projet de loi "3D", pour décentralisation, différenciation, déconcentration. Alors que le texte est en concertation dans les départements et en régions sous l'égide des préfets, Christophe Bouillon attend sur ce dossier "de ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous