publicité

 

Réagir
Municipales 2020 17/01/2020

Candidats aux municipales et étiquette politique : 22 nuances contre leur gré ?

par Aurélien Hélias
couleurs politiques © adobe

Les candidats aux élections municipales de mars se présenteront-ils tous face aux électeurs avec une étiquette et une nuance politiques ? Non, car la circulaire du ministère de l'Intérieur adressée aux préfets change la donne, notamment pour les communes de moins de 9 000 habitants. Une initiative qui satisfait les maires ruraux mais fait enrager les opposants à La République en marche... Décryptage.

Etiquette ou nuance, quelle différence ?

Avant tout, il faut distinguer nuance et étiquette politique. Cette dernière correspond « à la sensibilité politique du candidat qui est librement choisie par ce dernier dans sa déclaration de candidature », rappelle la récente circulaire du ministre de l’Intérieur. Aucun risque alors que le candidat aux prochaines élections municipales de mars se voit attribuer par quelque acteur de l’Etat que ce soit une étiquette qui ne lui conviendrait pas. En la matière, la liberté est telle que non seulement le candidat tête de liste aux municipales peut choisir l’étiquette de la liste qu’il mène, mais les autres candidats de la liste peuvent aussi chacun privilégier une étiquette différente de celle « collective » attribuée à l’ensemble de la liste. Car l'étiquette individuelle choisie par chaque candidat « est censée refléter ses c ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

  1. Comment une initiative pareille peut elle satisfaire des maires autres que LReM ? La république est une fois de plus attaquée par ce gouvernement. Après l’exclusion des abstentions, des blancs, et de nuls… voila l’exclusions de ruraux… ne font ils pas parti du peuple français ? Evidement la révolte gronde et ses méthodes l’amplifient …. continuez ! vous récolterez… UN DISCREDIT TOTAL alors que votre crédibilité est déjà au plus bas … Vive la république, Vive la France ! Aux armes citoyens, formez vos ….

  2. M’étant présenté en 2014 sur une liste sans étiquette
    après l’ enregistrement, nous avons constaté que l’on nous avait attribué une étiquette « divers droite ».ceci ne correspondait pas du tout à la mixité de notre liste.
    La motivation des élus(es)est surtout l’évolution de nos communes sans y introduire des idées politiques
    Donc plus respectueux des idées de ceux qui s’engagent pou leurs communes.

  3. 96 % des communes disparaissent des statistiques, avant de disparaitre elles-mêmes ?
    Juste avant les élections, alors que les candidats ne peuvent plus faire campagne pour dénoncer ce lamentable stratagème qui ne fera apparaître que les statistiques des grandes villes acquises au progressisme.
    C’est bien la preuve que seuls les français des villes comptent, les autres n’existent pas.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous