publicité

 

Réagir
Mandat 10/01/2020

« L’endogamie ne peut devenir la seule voie d’accès aux fonctions électorales »

par Aurélien Hélias
Eric Kerrouche, sénateur (PS) des Landes © Sénat

Sénateur (PS) et directeur de recherche au CNRS, Eric Kerrouche voit dans le texte "engagement et proximité" une occasion manquée.Le parlementaire des Landes livre une étude somme sur le statut de l’élu : « Profession : élue.e local.e » où il prescrit la professionnalisation des « grands » élus locaux, et notamment de leurs indemnités, au nom d’une véritable démocratisation de l’accès aux mandats.

Après l'adoption définitive de loi « engagement et proximité » par le Parlement et la promulgation du texte le 28 décembre dernier, le sénateur (PS) Eric Kerrouche se dit sceptique sur la portée du texte et livre une étude somme sur le statut de l’élu : « Profession : élue.e local.e ». En convoquant les exemples étrangers, le chercheur au CNRS prescrit la professionnalisation des « grands » élus locaux au nom d’une véritable démocratisation de l’accès aux mandats.

Courrier des maires : Comment jugez-vous l’aboutissement du projet de loi « engagement et proximité » ?

Eric Kerrouche : On essaye, on tâtonne… mais on n’améliore qu ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous