publicité

 

Réagir
Fonction publique 11/12/2019

Réforme des retraites : les 4 points clés pour la fonction publique territoriale

par La rédaction
Edouard Philippe expose le projet de réforme des retraites le 11 décembre au Conseil économique, social et environnemental © @EPhilippePM

Après six jours de mobilisation sociale, le Premier ministre, Edouard Philippe, a défendu le projet de régime universel des retraites et détaillé ses propositions ce mercredi 11 au Cese. Celles concernant plus spécifiquement la fonction publique, et notamment la FPT, doivent être discutées jusqu'en janvier 2020. Valeur du point à fixer, âge de départ en retraite, générations concernées et retraites des femmes : décryptage des quatre points clés.

A défaut de convaincre les syndicats, qui ont d’ores et déjà annoncé la poursuite et même l’amplification du mouvement social, le projet de réforme de retraite emportera-t-il l’adhésion des Français ? A l’occasion d’une déclaration très attendue, le 11 décembre devant le conseil économique, social et environnemental (Cese) , après six jours de grève des transporteurs, le Premier ministre a présenté « un nouveau pacte entre les générations » et levé le voile sur le calendrier de la réforme.

« Le projet de loi sera prêt à la fin de l’année, nous le soumettrons au conseil des ministres le 22 janvier, et il sera discuté au Parlement à la fin du mois de février […] Au 1er janvier 2022, la réforme sera irréversible ». Et de trancher, comme définitivement :  « le temps du régime universel est venu celui des régimes spéciaux s’achève », a-t-il déclaré.

Introduisant plusieurs concessions par rapport aux recommandations du Haut-Commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, le chef du gouvernement s’est dit prêt à ouvrir le débat « autour de propositions claires ». Passage en revue des principaux points à retenir.

1) Valeur du point à fixer

C’est l’élément essentiel du nouveau système proposé : le point. Il suffira de multiplier le nombre de points acquis par la valeur du point en vigueur à la date du départ à la retraite. « Nous nous engageons à ce que la valeur du point ne soit pas fixée à la sauvette, nous demandons aux partenaires sociaux de fixer sa valeur, avec la validation du Parlement ; c’est un signe de reconnaissance et de transparence du travail des partenaires sociaux. »

Précision d’Edouard Philippe: « La loi ira même au delà puisqu’elle prévoira une règle d’or pour que la valeur du point ne puisse pas baisser. » L’indexation sera progressive « non pas sur les prix mais sur les salaires, qui augmentent plus vite que l’inflation ».

Lire la suite sur le site de la Gazette des communes

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous