publicité

 

Réagir
Municipales 2020 29/11/2019

L’étalement urbain, symbole extrême de la dépolitisation intercommunale

par Hugo Soutra
Rénovation urbaine, construction de logements © Flickr-CC-Prévot

Parmi les politiques publiques pour l'heure curieusement absentes des programmes des candidats aux élections municipales, la gestion du foncier et l'étalement urbain tiennent une bonne place. La faute à une technicisation du sujet au niveau intercommunal qui empêche tout débat d'idée politique sur le sujet.

Jusqu’à quand les maires sortants et candidats à leur succession continueront-ils d’escamoter le débat public sur l’artificialisation des terres agricoles ? Pour certains commentateurs, la confirmation de l'abandon du projet « Europa City » dans le Val-d’Oise ouvre une brèche pour mettre en discussion et politiser ce mal endémique qui ronge les périphéries françaises. D’autres, plus fatalistes, font remarquer à juste titre que très peu de candidats se sont aventurés sur ce terrain glissant durant ces premières semaines de campagne. Même dans les bourgs-centres qui perdent continuellement habitants et commerces, les hérauts de la revitalisation ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous